RADIO(S)

Un homme a été retrouvé dans le coma dans une salle normalement fermée au public après y avoir passé 24 heures, à Roubaix, dans le Nord. Personne ne savait qu'il était là. "C'est derrière cette porte-là qu'il a été retrouvé", raconte Mickaël Ochin, le fils d'Éric Ochin. Une semaine après les faits, il ne comprend toujours pas ce qui a pu arriver à son père. Lundi 4 mars, Éric Ochin, appelle les urgences pour des maux de tête. Arrivé vers 9 heures du matin à l'hôpital Victor Provo de Roubaix, il est rapidement pris en charge, mais disparaît, selon l'établissement, sans attendre ses résultats. Ce n'est que le lendemain qu'il est retrouvé inconscient dans une pièce des urgences. Son fils l'avait cherché toute la nuit. "On les avait appelés le matin, le soir, on était passé en pleine nuit… Et là on m'explique que mon père a été retrouvé dans une pièce en travaux avec du sang dans la tête et qu'on ne sait pas si c'est une rupture d'anévrisme... Plus de 24 heures après. Pourquoi ils l'ont retrouvé là ?" interroge Mickaël Ochin.

"C'est aberrant"

Pour la famille, c'est l'incompréhension. "Ce n'est pas possible à notre époque. J'en veux à l'hôpital. C'est aberrant", déclare le fils. La famille a porté plainte contre l'hôpital de Roubaix pour non-assistance à personne en danger. De son côté, la direction de l'établissement affirme que "des mesures immédiates ont été prises", en particulier. Quant au père de famille Éric Ochin, il a été transféré au centre hospitalier de Lille (Nord). Il est toujours dans le coma.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/roubaix-retrouve-dans-le-coma-apres-24-heures-sans-nouvelles_3234895.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager