RADIO(S)

D'habitude, elles inspirent la peur. Cette araignée, en revanche, fait saliver les collectionneurs du monde entier. En 1997, la plasticienne française Louise Bourgeois réalise l'œuvre intitulée Maman, exposée devant les plus prestigieux musées de la planète. Mercredi 15 mai dans la soirée, la sculpture sera mise aux enchères à New York, aux États-Unis.

Une araignée maternelle

"Je l'ai perdue quand j'avais 18 ans, et là, je suis devenue totalement perdue", racontait l'artiste en 2007 à propos du décès de sa mère. Une partie de l'œuvre de Louise Bourgeois a été inspirée par ce traumatisme de jeunesse. Pour elle, l'araignée est un animal intelligent, bénéfique, car elle protège ses petits avec ses grandes pattes. Une façon de tordre le cou à des idées reçues qui collent à la peau de l'insecte. En 2015, une première araignée avait été vendue 28 millions de dollars. Avec une estimation de départ à 35 millions, celle mise aux enchères à New York pourrait faire de Louise Bourgeois l'artiste féminine la plus chère de l'histoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/art-culture-edition/etats-unis-louise-bourgeois-pourrait-devenir-l-artiste-feminine-la-plus-chere-de-l-histoire_3444915.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager