RADIO(S)

Hakim Kasmi est grand reporter à France Culture. Il est aussi globe-trotter par passion et par profession. De la Chine à la Jordanie, de l'Argentine à l'Afrique du Sud, il a parcouru des dizaines de pays, et ce malgré sa particularité d'être aveugle depuis la naissance. Ce jour-là, il est à Strasbourg (Bas-Rhin). Il y rencontre les élèves du lycée international des Pontonniers pour un reportage sur la préparartion du bac. La routine, pour ce spécialiste en économie et en éducation. Ces lycéens vont passer l'option internationale du bac. Expatriés ou enfants de cadres supérieurs, ils travaillent davantage. Pour comprendre leur parcours, Hakim va passer une après-midi avec ces jeunes gens et les enregistre. 54 nationalités cohabitent ici. S'ils veulent réentendre leurs propos, montés et commentés, ces lycéens devront écouter le reportage de la rédaction lundi 17 juin, jour du bac.

La passion plus forte que le handicap

Dans la maison de la Radio à Paris, Hakim Kasmi réalise un sujet économique sur le plan social d'Air France. Son premier matériel : les dépêches d'agence et son clavier, adapté à son handicap. Après l'interview d'un syndicaliste, il choisit les meilleurs moments. Sur cet ordinateur, pas de souris, puisqu'il est non-voyant. Radio France a trouvé la solution, en lui créant exprès des raccourcis clavier. Dernière étape avant le direct : l'impression du texte en braille. Ensuite, il s'installe dans le studio. Enfant, Hakim Kasmi rêvait de faire de la radio. Aujourd'hui, il vit son métier avec passion.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/travail-et-handicap/handicap-au-travail-rencontre-avec-hakim-kasmi-journaliste-non-voyant-a-france-culture_3446409.html#xtor=RSS-3-[economie/medias]
Partager