RADIO(S)

Des applaudissements nourris. De longues minutes sans interruption. Le public d'Annecy a accueilli chaleureusement le dernier long métrage de Jean-François Laguionie, coréalisé avec Xavier Picard. La plus belle des récompenses pour ce pionnier de l'animation française qui a reçu à l'occasion de cette avant-première un Cristal d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre.

BLUE SPIRIT STUDIO, MELUSINE PRODUCTIONS / STUDIO 352

Je suis très ému. Je suis beaucoup plus touché par la réaction du public que par le Cristal d'honneur.Jean-François Laguionie à l'issue de la projection du "Voyage du Prince"

C'était une épreuve test. Terminé une semaine tout juste avant la première projection, le film n'avait jamais été montré en public. Est-ce la qualité du graphisme et des personnages, la richesse du récit, le timbre chaleureux d'Enrico Di Giovanni qui prête sa voix au Prince ou encore la musique originale de Christophe Heral ? Le public annécien ne s'y est pas trompé. Présenté hors-compétition, Le Voyage du Prince, conte philosophique élégant et sensible, fait déjà partie du patrimoine français. 

Un pionnier de l'animation française

Jean-François Laguionie est un habitué d'Annecy qu'il fréquente depuis plus d'un demi-siècle. "En 1963, quand je suis venu pour la première fois, je me souviens que le festival organisait un pique-nique sur la montagne voisine du Semnoz. Il suffisait de deux autocars pour monter l'ensemble des festivaliers", raconte-t-il amusé. Les temps ont bien changé et le festival compte désormais près de 12.000 accrédités. Mais ce pionnier de l'animation, lui, est toujours là. Lauréat du grand prix en 1965 pour La demoiselle et le violoncelliste, et récompensé en 1984 par le prix de la critique pour Gwen et le livre de sable, Jean-François Laguionie signe à 79 ans son 6e long métrage.

Le voyage du prince de Jean-François Laguionie
Le voyage du prince de Jean-François Laguionie (Copyright : Blue Spirit Studio, Melusine Productions / Studio 352)

Conçu comme un journal de voyage, le film démarre par la découverte du Prince, un singe échoué sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs contraints à l’exil parce qu’ils ont osé croire à l’existence d’autres peuples de singe. Le Prince guidé par son jeune ami Tom, découvre avec enthousiasme et fascination une nouvelle société figée et sclérosée.

Toute ressemblance entre les hommes et les singes de mon film serait purement fortuite.Jean-François Laguionie

Pour imaginer cette nouvelle société, Jean-François Laguionie a choisi le XIXe siècle. "Il fallait attribuer à ce nouveau monde une époque, un style, un comportement cohérent qui nous fasse penser à notre propre histoire", explique Jean-François Laguionie dans sa note d'intention. "La fin du XIXe siècle est une époque où jamais dans l’histoire, l’Homme ne s’est senti aussi supérieur à la nature et à ceux qui n’étaient pas parvenus, selon lui, au même degré d’évolution. C’est le règne du progrès, des découvertes industrielles, de l’électricité rayonnante et des expositions coloniales où l’on présentait les sauvages dans des cages analogues à celles du Jardin des Plantes."

Le voyage du Prince de Jean-François Laguionie
Le voyage du Prince de Jean-François Laguionie (Copyright : Blue Spirit Studio, Melusine Productions / Studio 352)

Le reflet de notre vie d'aujourd'hui

Imaginé comme la suite du Château des singes, précédent long métrage du réalisateur (1999), Le Voyage du Prince redonne vie au Prince de Laankos, que tout le monde avait cru perdu lors de son expédition sur les glaces. Jean-François Laguionie s’est replongé dans l’univers qu’il avait initié dans les années 90, en proposant un récit en forme de miroir où l’arroseur de jadis devient l’arrosé d’aujourd’hui. 

"Je souhaite que le public - adultes, enfants, singes et autres congénères - partage notre voyage en s’amusant mais aussi en observant, comme dans un miroir, le reflet de notre vie d’aujourd’hui", raconte le second réalisateur Xavier Picard dans sa note d'intention. "Phèdre le disait dans ces termes : le mérite de la fable est double, elle suscite le rire et donne une leçon de prudence !"

La fiche

Genre : Animation, aventure
Réalisateurs : Jean-François Laguionie et Xavier Picard
Pays : France, Luxembourg
Durée : 1h17
Sortie : 4 décembre  2019
Producteur : Blue Spirit Productions et Melusine Productions
Distributeur 
: Gebeka Films et Urban Distribution
Synopsis
 : Un vieux prince s'échoue sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs contraints à l'exil... Le prince, guidé par Tom, découvre avec enthousiasme et fascination une nouvelle société figée et sclérosée.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/festival-annecy/annecy-2019-standing-ovation-pour-jean-francois-laguionie-recompense-par-un-cristal-d-honneur_3486077.html#xtor=RSS-3-[culture/cinema]
Partager