RADIO(S)

425 personnes ont été arrêtées mercredi 12 juin à Moscou (Russie) lors d'une manifestation pour la liberté de la presse. "Ces nombreuses arrestations, c'est un message à ceux qui ont cru qu'en Russie le pouvoir était capable de lâcher du lest", rappelle sur place Dominique Derda.

Policiers et généraux limogés

"Tout a commencé jeudi dernier par l'arrestation d'un journaliste d'investigation, Ivan Golounov, qui avec ses enquêtes sur la corruption était devenu la bête noire de la mairie de Moscou. Des policiers ont fabriqué de fausses preuves contre lui et l'ont accusé de trafic de drogue. Ça se fait souvent ici. Il risquait 20 ans de prison, mais très vite on a découvert que rien de tout ça n'était vrai. Il y a eu un mouvement de colère et d'exaspération dans l'opinion publique, mais aussi dans les médias les plus proches du régime. (...) Ivan Galounov a été libéré hier, les policiers ont été suspendus, deux généraux ont été limogés", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/moscou-plus-de-400-arrestations-lors-d-une-manifestation_3486851.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager