RADIO(S)

Dans un tweet posté le 10 juillet 2019, Ivanka Trump salue l’adoption d’une nouvelle loi en Côte d’Ivoire, un pays qu’elle a visité lors de son premier voyage en Afrique. "En avril, lors de mon voyage, le WGDP (Women's Global Development and Prosperity, un programme d'aide aux femmes qu'elle dirige, NDLR) et le MCC (Millenium Challenge Corportion, une agence américaine d'aide au développement, NDLR) ont fait pression pour obtenir des réformes cruciales visant à faire progresser les droits légaux des femmes", souligne la conseillère spéciale du chef de la Maison Blanche.

Des réformes d’avant la visite de Trump

La fille du président américain ne se trompe pas lorsqu’elle parle d'avancées pour les Ivoiriennes. Mais c'est le gouvernement de Côte d'Ivoire qui avait proposé un projet de loi allant dans ce sens fin mars 2019, avant l'arrivée d'Ivanka Trump en Afrique. Les réformes concernent notamment le mariage, la succession et la filiation et visent à rééquilibrer les rapports hommes-femmes. Les nouvelles lois mettent fin à des pratiques traditionnelles généralement défavorables à la femme.

Et des dollars américains

Si Ivanka Trump n’a pas impulsé les changements précités, elle a néanmoins participé en avril dernier au premier Sommet ouest-africain sur l’entrepreneuriat féminin à Abidjan. Et c’est à cette occasion qu’elle a annoncé une aide de deux millions de dollars pour les caisses d’épargne de femmes dans le secteur du cacao. Ce coup de pouce fait partie du WGDP, programme américain qu’elle mène depuis son lancement en février 2019. Lequel vise à favoriser l’autonomie économique de 50 millions de femmes dans le monde d’ici à 2025.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/cote-d-ivoire/ivanka-trump-a-t-elle-vraiment-fait-pression-pour-renforcer-les-droits-des-femmes-en-cote-divoire_3531363.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager