RADIO(S)

A Detroit, aux Etats-Unis, une petite fille de 11 ans participe grâce à son entreprise au renouveau économique de sa région sinistrée. Après l’école, Alina se rend chaque jour à son bureau pour gérer son affaire de sucettes sans sucre créée deux ans auparavant.

Elle a eu l'idée de cette friandise quand un jour, son père lui a refusé un bonbon. Pourquoi ne pas inventer une sucette qui ne favorise pas l’apparition de caries ? Les parents n'auraient plus de raison d'en priver leurs enfants…

Alina s'est donné pour cause la lutte contre les caries

Le père d'Alina, consultant en compléments alimentaires, a trouvé l'idée particulièrement bonne. Et après deux années de recherches et d'essais, en 2014, la marque de sucettes a vu le jour. La recette se base sur le xynitol, un substitut du sucre aux effets antibactériens. Alina s'est ainsi donné pour cause la lutte contre les caries, première maladie qui frappe les jeunes Américains.

En 2016, l'entreprise a réalisé 1 million de dollars de chiffre d'affaires, soit trois fois plus que l'année précédente. Elle appartient à la toute jeune business kid à hauteur de 51%, ce qui serait impossible en France, où la loi fixe à 16 ans l'âge légal pour créer sa société.

Extrait de "Mon boss a 9 ans", un reportage rediffusé dans "Complément d’enquête" le 11 octobre.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/video-enfants-patrons-a-11-ans-elle-a-vendu-pour-1-million-de-dollars-de-sucettes-sans-sucre_2977937.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager